Stairway to Heaven
Highway to Hell


Partagez

I. Always on my Mind - Williah.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
William Collins
William Collins
ADMIN ☾ Vampire
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Original
☾ Surnom : Will, ducon, bébé, ça dépend
☾ Âge : 651 ans (né en 1367)
☾ Messages : 459
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Chris Evans
☾ Copyright : Avat : ROGERS. | Signature : moi
☾ Statut Civil : Fiancé à l'homme de sa vie, son âme soeur
☾ Avec : Isaiah Warren
☾ Multiface : Arès & Antanaziel
☾ Localisation : Winterville
☾ Métier : Galeriste / Chasseur de vampires
☾ Particularités : "Un vampire qui s'amourache de son bourreau, qui tue son créateur et qui chasse les siens... T'es vraiment taré." - Isaiah.
Cela résume assez bien William, un vampire ayant pour âme soeur un chasseur de vampire. Un vampire qui ne supporte pas sa propre espèce et les chasse avec plaisir. Unique cas chez les siens. Taré, sans doute, oui.

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:43

always on my mind
All my senses awaken to the changes. And I feel alive inside my own skin. All my reasons tell just how strange it is. Coming home to a place I've always been. And it's all for love, and it's all for love, even though sometimes, I don't know who I am. I am you, everything you do, anything you say, you want me to be. You're me with your arms on a chain. Linked eternally in what we can't undo

Il ne faut pas croire mais William sait que rien est véritablement encore gagné avec Isaiah, que l'humain risque de douter encore et de lui en faire voir de toutes les couleurs. Qu'il tenterait une nouvelle fois de le tuer, que le vampire n'en serait pas surpris. Bien sûr que non il ne le souhaite pas et espère qu'Isaiah va cesser une bonne fois pour toute de le repousser aussi violemment et même tout court. Qu'ils vont enfin parvenir à être heureux, à leur manière un peu bancale, pas très saine mais heureux. Qu'il le croit ou non, Isaiah mérite un peu de bonheur. Qu'il laisse aussi William l'aimer comme il en a envie, que ça soit avec fougue ou tendresse. Le vampire ne saurait être doux en permanence de toute manière et les années ensemble sur la route le prouvent. Non, ce n'est pas parce qu'il ajoute de la tendresse et de l'amour dans ses actes et paroles qu'il va changer pour autant.

Oh il restera toujours plus tranquille et posé qu'Isaiah peut l'être mais en même temps, deux caractères strictement identiques, aussi explosifs et ils ne pourraient pas s'entendre longtemps. Deux caractères trop calmes et William se serait emmerdé même si l'amour ne se commande pas. Une drôle de notion que cet équilibre dans leurs caractères alors que le vampire peut rester zen devant l'impulsivité -pour ne citer qu'elle- d'Isaiah, sans sourciller quand il le voit s'énerver tout seul ou sur lui. Avoir cette manie de laisser passer les choses avec le sourire ou en riant. William songe plus ou moins à tout ça en embrassant le chasseur et en le câlinant, s'amusant aussi de sentir la peau d'Isaiah réagir sous ses doigts.

Finissant par lui attraper la main gauche et emmêler leurs doigts, amusé devant l'air curieux peut-être un peu confus de l'humain. Isaiah s'allonge sur lui et le vampire n'est pas du tout dérangé de sentir le poids de son corps. Sa main libre vient l'enlacer, le garder contre lui pour qu'il ne bouge pas même si dans les faits, s'il glisse de sur lui ce n'est pas la fin du monde non plus. Le laissant finir dans son cou et regarder leurs mains. Hmpf, William avait presque oublié le gamin et la sœur d'Isaiah et bizarrement, non il n'a aucune envie d'affronter sa future belle-soeur.

- Ta sœur, ta responsabilité. Oui laissez-le être lâche sur ce coup là, merci mais il tient à sa vie le vampire. Même s'il le dit d'un ton léger presque taquin. "Adam, on lui dira ensemble si tu veux."

Vraiment ? Même encore maintenant, Isaiah ne le pense pas sérieux. Mais. Le vampire dépose un baiser contre son crane avant de lui répondre.

- Bien sûr que j'étais sérieux.
Serrant un peu plus les doigts d'Isaiah dans les siens. "Je te verrais bien avec une alliance en argent pur."

Cela lui vient comme ça, l'argent, ce n'est pas usuel mais avec le métier du chasseur ça semble logique, plus logique que de l'or en tout cas. Enfin ils verront bien n'est-ce pas. Au moins Isaiah devrait comprendre que oui il est sérieux, oui il veut l'épouser et non il n'a pas changé d'avis. Et puis quoi ? Son humain aurait peut-être voulu une vraie demande, formulée plus normalement et à un autre moment. Pourtant cela leur ressemble bien que ça se soit passé ainsi. William essaye de s'imaginer entrain de faire sa demande avec un dîner aux chandelles, pourquoi pas en poussant à un sous la lune et les étoiles avec des pétales de fleurs partout et il lui s'agenouillant devant Isaiah. Non, ça ne serait pas eux ce genre de choses même s'il pourrait envisager de le faire malgré tout.

Isaiah qui ronchonne, cela faisait longtemps. William en sourit de l'entendre, en même temps quand est-ce que le vampire ne sourit pas devant les comportements de l'humain. Oui c'est plus que rare. Mais eh ce n'est pas de sa faute s'il aime tout chez Isaiah.

- J'ai eu du mal à tout suivre aussi.

Haussant vaguement une épaule tout en le serrant contre lui parce qu'en fait c'est ça, William n'a fait que suivre les réactions d'Isaiah en s'adaptant tant bien que mal. Même là, ils n'ont jamais été autant chaotique et pourtant vu le résultat, le vampire ne voudrait rien changer à la soirée. Bien qu'il a du mal à tout analyser, enfin il n'essaye pas vraiment, pas ce soir en tout cas.
©️ nightgaunt

☾ ☾ ☾


Oh let me see your beauty when the witnesses are gone. Oh let me feel you moving like they do in Babylon. Oh show me slowly what I only know the limits of. Dance me to the wedding now, dance me on and on. And dance me very tenderly and dance me very long. We're both of us beneath our love, and both of us above. And dance me to the end of love. And dance me to the end of time.

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 8l8u2c1I_o
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Warren
Isaiah Warren
ADMIN ☾ Humain
https://devil-may-care.forumactif.com/t46-isaiah-warren-i-m-not-i
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Tumblr_ncc4le80k81tmbu1fo1_500
☾ Pseudo : ROGERS.
☾ Surnom : Isa, gros con, chaton, ça dépend.
☾ Âge : 35 ans.
☾ Messages : 333
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Sebastian Stan
☾ Copyright : ROGERS. (Avatar) / Lux (Aesthetic)
☾ Statut Civil : Fiancé à son âme-soeur. L’amour de sa vie. Son unique.
☾ Avec : William Collins, le précieux.
☾ Multiface : Aphrodite & Jesus.
☾ Localisation : Au manoir Warren ou dans sa camionnette.
☾ Métier : Chasseur de vampires officieusement, auteur officiellement.
☾ Particularités : Chasseur né et sanguinaire, la chasse est un truc de famille chez les Warren, même si ses parents ont essayés de les préserver, avec sa jumelle. Manipule la machette et l'exorcisme. Foie à toute épreuve.
☾ Zone Libre : Family.
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Giphy

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 FJAdpnd

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:44

Il s'allongeait et le vampire glissait son bras autour de lui pour l'enlacer, geste qu'il appréciait. S'il songeait au fait qu'il pouvait écraser le vampire avec son poids ? Oui, quelque secondes puis il passait à autre chose. Les vampires étaient costauds, non ? Il survivrait. Puis, il était bien, là, le vampire était confortable et il ne pouvait pas être plus en contact avec lui qu'il ne l'était actuellement. Alors il était bien, même s'il glisserait d'ici une ou deux minutes sur le côté, quand il s'en sentirait le courage.

Ta soeur, ta responsabilité, le chasseur eut un petit rire. Bah tiens, voilà qu'il se défilait.

Tu l'as déjà vu, c'est un gnome. Aurais-tu plus peur d'elle que de moi ?

Concrètement, Shana n'avait pas la carrure pour la chasse au vampire. L'idée que le vampire ait pourtant plus peur d'elle que de lui, alors que lui était instable, avait failli le tuer deux fois et était capable de le tuer - qu'il en avait la carrure - c'était un peu vexant. Mais c'était drôle aussi et avec ce qu'ils venaient de faire, il était plus apaisé qu'il ne voudrait bien l'admettre, alors il préférait en rire. Un lâche sortait d'entre ses lèvres, marmonné, par flemme, surtout.

Ouais, ouais... ça va être bizarre la route maintenant. Je peux pas l'abandonner ce gamin, il a plus que moi.

C'était comme ça, maintenant. Il avait ajouté Adam dans sa vie et si le gamin pouvait être sacrément chiant, il l'avait comme adopté et il ne le lâcherait pas à moins qu'il se décide à voler de ses propres ailes. Alors le gamin resterait et William devrait s'y faire, il ne changerait pas ce qu'il a fait pendant l'année où ils ont été séparés, c'était à lui de s'y faire, point. Un baiser sur son crâne. Oh. Oui, il était sérieux, il ne s'était pas fais de films et ça n'avait pas été dis juste comme ça. Oh. Bon. D'accord. Il s'y ferait facilement, à cette idée de fiançailles, en fait, il s'y était même déjà fais. Bizarre, quand les engagements de ce genre lui prenaient toujours des heures voir des jours à être réfléchies. Mais c'était William et il le connaissait sur tout, maintenant, non ? Bon, oui, il y avait des parts d'ombre mais il comptait bien éclairer tout ça. Puis il lui confiait pour l'anneau, de l'argent pur. Ah. Pourquoi pas, oui, bien que l'idée que son anneau de mariage puisse être aussi une arme potentiel ne l'enchantait pas, curieusement. Ca aurait été une once de normalité dans sa vie, mais soit, il haussait juste les épaules, l'air de dire, ça m'est égal.

Puis il y réfléchissait. L'alliance ou comment être sûr qu'aucun autre homme ne s'essaiera à l'approcher. Ou comment être un tue-l'amour. Il le savait, lui-même avait évité les hommes avec des anneaux, question de facilité, praticité, ne pas se prendre la tête avec ce détail. Un peu comme l'anneau unique, il deviendrait invisible. William le savait, c'était obligé. L'argent, il y avait plus discret, il y avait plus léger, moins visible. Non, ce ne serait pas juste pour ça, pas vrai ? Ca n'avait pas pu motiver le vampire à lui demander ? Si, forcément, il le savait, il en était convaincu, il y avait forcément une grosse part de possessivité là-dessous.

Puis il lui avouait ne pas avoir tout compris et il lui disait la même chose. Il savait qu'il était, en partie, la raison pour laquelle ils n'avaient rien compris à cette soirée mais, eh. Finalement, il se laissait glisser de son côté du lit. Presque lourdement, il s'étalait. Ah ça, se remettre de cette soirée, ça n'allait pas être évident du tout, émotionnellement comme physiquement parlant, il était k.o technique, William l'avait achevé. C'était des étoiles plein les yeux qu'il regardait le plafond, peut-être souriait-il sous sa barbe, peut-être pas, en tout cas s'il souriait, c'était inconscient. Il regardait le plafond sans le voir, il avait surtout un gros coup de barre et en même temps, son corps lui rappelait ce qu'ils venaient de faire et ne le laisserait pas s'endormir si facilement. Mais il ne regrettait pas, ça, non, au contraire. Il ne pouvait pas regretter ce qu'ils avaient fait.

En glissant, il avait détaché leurs mains mais sa main gauche venait prendre sa main droite. Inconsciemment, peut-être, il jouait avec ses doigts. Il songeait à l'anneau qui pourrait s'y trouver. Cette main comme l'autre, ça lui était égal. Il songeait à cette idée d'appartenance, cette folie qui s'immisçait quand ils commençaient à parler de ça. Ce qui avait poussé le vampire à le mordre, parler du fait qu'un autre pourrait le toucher comme lui le faisait. C'était bon à noter, même s'il n'était pas ce genre de joueur là et que ça le gonflerait plus vite que ça ne l'amuserait - il était trop franc, c'était surtout ça. Mais ça restait bon à savoir, lui qui n'était pas le plus doué en interactions sociales, il saurait peut-être mieux appréhender les réactions de William selon certains moments. Puis il tournait la tête vers lui, un sourire ... fier ? Oui, fier, sur les lèvres. Il n'avait beau être qu'un vampire, William était beau, plus que ce qu'il pouvait espérer avoir dans la vie et, oui, il était sien. Totalement sien. Un vampire, mais totalement sien. Dans son esprit, le fait que William soit un vampire était la seule chose qui l'entachait et c'était peut-être mieux ainsi, ça les mettait presque sur un pied d'égalité. Aurait-il été humain qu'il n'aurait pas compris pourquoi il perdait son temps avec le chasseur, cela aurait été trop de perfection pour un chasseur tel qu'il était et il aurait fini par se sentir mal à cause de la différence entre eux, il aurait sûrement fini par lui demander de partir. Alors est-ce que ça valait vraiment la peine de le rendre humain, si ça voulait aussi dire qu'il voudrait le lourder parce qu'il ne s'en sentait pas digne, pas assez bien ? Bah, égoïstement, il se disait qu'il valait mieux ne pas se casser la tête, que les choses restent ainsi.

☾ ☾ ☾

AND THIS LOVE CAME BACK TO ME
I thought love was only true in fairy tales, meant for someone else but not for me. Love was out to get me, that's the way it seemed. Disappointment haunted all of my dreams. Then I saw his face, now I'm a believer ; not a trace, of doubt in my mind. I'm in love, and I'm a believer I couldn't leave him if I tried.


I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 ZAvkbJW
Revenir en haut Aller en bas
William Collins
William Collins
ADMIN ☾ Vampire
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Original
☾ Surnom : Will, ducon, bébé, ça dépend
☾ Âge : 651 ans (né en 1367)
☾ Messages : 459
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Chris Evans
☾ Copyright : Avat : ROGERS. | Signature : moi
☾ Statut Civil : Fiancé à l'homme de sa vie, son âme soeur
☾ Avec : Isaiah Warren
☾ Multiface : Arès & Antanaziel
☾ Localisation : Winterville
☾ Métier : Galeriste / Chasseur de vampires
☾ Particularités : "Un vampire qui s'amourache de son bourreau, qui tue son créateur et qui chasse les siens... T'es vraiment taré." - Isaiah.
Cela résume assez bien William, un vampire ayant pour âme soeur un chasseur de vampire. Un vampire qui ne supporte pas sa propre espèce et les chasse avec plaisir. Unique cas chez les siens. Taré, sans doute, oui.

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:46

always on my mind
All my senses awaken to the changes. And I feel alive inside my own skin. All my reasons tell just how strange it is. Coming home to a place I've always been. And it's all for love, and it's all for love, even though sometimes, I don't know who I am. I am you, everything you do, anything you say, you want me to be. You're me with your arms on a chain. Linked eternally in what we can't undo

Non mais annoncer, lui, à Shana qu'ils vont se marier alors qu'il la connaît à peine et qu'elle ne doit même pas savoir qu'il est un vampire. Hum comment dire. Oui William tient à sa vie, il y en a déjà assez d'Isaiah. Est-ce qu'au passage il doit dire à l'humain qu'il n'a pas peur de lui ? Pourquoi aurait-il peur du chasseur ? Parce qu'il a déjà essayé deux fois de le tuer, qu'il pourrait peut-être y arriver s'il le voulait vraiment ? Ce n'est toujours pas une raison suffisante. Ce qui ne l'empêche pas au delà de l'amour qu'il lui porte de savoir de quoi Isaiah est capable et de le respecter. Isaiah serait un redoutable adversaire s'il en venait à vraiment le traquer pour le tuer.

- Elle reste ta sœur et je suis sûr qu'elle serait capable de n'importe quoi pour toi.

Vraiment, il est conscient que ça pourrait mal se passer si c'est lui qui dit cela et puis encore une fois, c'est la sœur d'Isaiah pas la sienne. Le vampire aurait encore de la famille, il ne demanderait pas à l'humain de leur annoncer leur fiançailles. Bizarrement c'est un sourire que William a pour toute réponse au lâche qu'il peut entendre, oui il assume l'être sur ce coup là. Ah. Il ne voit pas pourquoi Isaiah lui précise les choses pour le gamin, il le savait déjà. C'était logique mais soit.

- Personne ne te demande de l'abandonner et ça sera différent la route, rien de plus.

William ne voit pas en quoi ça pourrait être bizarre d'ailleurs, certes ils ne seront plus que tous les deux, ça va demander un peu d'adaptation sans aucun doute. Oui le temps de connaître Adam mais il ne semble pas difficile de ce qu'il a vu ce soir donc il n'y a aucune raison que ça se passe mal ou autre. Le vampire est confiant, totalement. S'il doit rassurer Isaiah sur ce sujet là à nouveau, il le fera. Ou lui redire qu'il était sérieux pour le mariage, se demandant à quoi peut bien penser Isaiah pour lui dire cela. Est-ce que l'humain aurait la crainte que ça ne soit pas vrai ? Que William disait ça sur le moment pour jouer ou le calmer ou dieu sait quoi ? Non, jamais il ne jouerait sur leurs sentiments. Ou alors le chasseur cherche un moyen de faire marche arrière mais William trouve que ce n'est pas vraiment plausible. Et ça l'est encore moins quand il ne reçoit qu'un haussement d'épaules en guise de réponse concernant l'argent. Bon. Cela l'aide vachement à savoir ce que l'humain peut vraiment en penser, lui disait ça en pensant à son métier. Après tout, les chasseurs en ont toujours sur eux de l'argent donc pourquoi pas ? Même si dans les faits le vampire aimerait sans doute mieux de l'or. Un bel anneau en or jaune ou alors jaune et blanc. Deux anneaux identiques, peut-être aussi, oui. Non il ne s'est jamais renseigné sur ce sujet là exprès, il avait juste lu un truc dessus un jour et puis il a les moyens le vampire donc autant en profiter.

Non, il ne pense pas à cette histoire de possessivité, même si en soit le fait de se marier est tout à fait dans ce but là. Il est à moi, je suis à lui. À double sens cette histoire de toute manière, sans doute qu'il a bien retenu aussi ce qu'Isaiah lui a dit plus tôt quand il lui parlait depuis le couloir. Que tout ce temps, il n'avait jamais aimé comment William pouvait être regardé même si le vampire n'a jamais fait attention à ce genre de chose. Ses pensées l'entraînent plutôt sur l'argent, sur le fait qu'Isaiah ne sait toujours pas ce que William peut faire ou a pu faire dans sa vie, qu'il ne sait pas pour Boston, la galerie et son manoir. Encore un sujet dont ils devront discuter, parce qu'à un moment donné William va devoir retourner à Boston, régler ses affaires, voir comment ça va se passer en pratique.

Enfin, pour ce soir il y en a bien assez comme ça, si lui est claqué qu'est-ce que ça doit être pour Isaiah. Il y a eu trop de choses pour que tout soit vraiment analysé, c'est parti un peu trop dans tous les sens et ça n'est allé qu'en augmentant. De la pure folie dans laquelle ils se sont entraînés. William pourrait encore une fois dire que c'est ainsi parce que c'est Isaiah mais lui aussi a fait fort quand même.

Laisser Isaiah glisser et s'affaler sur le lit, leurs mains qui ne restent pas longtemps détachées avant que l'humain ne vienne lui prendre la sienne et jouer avec ses doigts. Le vampire glisse sa main libre sous sa tête, restant sur le dos mais le visage tourné vers Isaiah. C'est observer chaque trait de son visage, en noter le moindre détail, la plus petite imperfection et de nouveau penser qu'Isaiah est parfait. Ne pas cacher son propre sourire également et se dire que le vampire n'aurait pas pu trouver mieux, que ça valait largement les siècles d'attente. Pour trouver un homme à la fois si différent de lui et si semblable, le compagnon idéal quoi qu'on en dise. Savoir que c'est lui et personne d'autre, qu'il n'y a qu'Isaiah qui peut le combler, le faire se sentir vivant. Lui faire perdre la tête comme ce soir, le regard de William glissant sur le cou de l'humain, il se savait pouvoir être jaloux et possessif pourtant. Mais à ce stade là, c'est dangereux aussi bien pour l'un que pour l'autre.

Avant de fondre en le voyant tourner les yeux vers lui et avoir ce sourire fier de lui, du grand n'importe quoi alors que le vampire ne sait pas pourquoi Isaiah sourit ainsi. Tellement de possibilités et assez peu d'indices au final et ça le reprend de venir en penser qu'il aimerait pouvoir lire les pensées du chasseur. William se disant juste que son humain va bien finir par ne plus pouvoir garder les yeux ouverts, qu'il va terminer par s'endormir.
©️ nightgaunt

☾ ☾ ☾


Oh let me see your beauty when the witnesses are gone. Oh let me feel you moving like they do in Babylon. Oh show me slowly what I only know the limits of. Dance me to the wedding now, dance me on and on. And dance me very tenderly and dance me very long. We're both of us beneath our love, and both of us above. And dance me to the end of love. And dance me to the end of time.

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 8l8u2c1I_o
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Warren
Isaiah Warren
ADMIN ☾ Humain
https://devil-may-care.forumactif.com/t46-isaiah-warren-i-m-not-i
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Tumblr_ncc4le80k81tmbu1fo1_500
☾ Pseudo : ROGERS.
☾ Surnom : Isa, gros con, chaton, ça dépend.
☾ Âge : 35 ans.
☾ Messages : 333
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Sebastian Stan
☾ Copyright : ROGERS. (Avatar) / Lux (Aesthetic)
☾ Statut Civil : Fiancé à son âme-soeur. L’amour de sa vie. Son unique.
☾ Avec : William Collins, le précieux.
☾ Multiface : Aphrodite & Jesus.
☾ Localisation : Au manoir Warren ou dans sa camionnette.
☾ Métier : Chasseur de vampires officieusement, auteur officiellement.
☾ Particularités : Chasseur né et sanguinaire, la chasse est un truc de famille chez les Warren, même si ses parents ont essayés de les préserver, avec sa jumelle. Manipule la machette et l'exorcisme. Foie à toute épreuve.
☾ Zone Libre : Family.
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Giphy

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 FJAdpnd

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:47

Elle reste ta sœur et je suis sûr qu'elle serait capable de n'importe quoi pour toi. You must be fun at party. Ce crétin ne voyait-il pas la plaisanterie là-dessous ? Boarf, trop la flemme de répliquer pour l'insulter mais il n'en pensait pas moins. Le bras libre qui se levait et le doigt d'honneur, ça répondait assez, non ? Lui, il avait trouvé ça drôle, l'idée. A défaut d'avoir un père pour parler de ces choses là, la seule famille directe qu'il lui restait, c'était Shana et la tête qu'aurait fait Shana, ça le faisait rire d'avance.

Oui,oui, princesse.

Il l'annoncerait à Shana, mais ce n'était pas le plus gros problème. C'était surtout qu'il ne lui avait pas parlé pendant un an. Il avait joué les morts. Il lui déposait Adam et il repartait sans demander son reste, c'était le seul moyen pour Shana de savoir qu'il était vivant. Elle savait forcément que William était parti, comme elle avait vu dans quel état ça avait mis William. Donc, ça l'inquiétait un peu de l'appeler pour lui annoncer ses soudaines fiançailles avec ce même homme. Enfin, homme. Puis il lui disait qu'il n'avait pas à abandonner Adam. Bah, tiens, heureusement. Et que ça ne serait pas différent. Mouais. Adam avait un rythme de vie relativement normal, comparé à eux. Il essayait de le préserver un minimum. Pas par instinct paternel, juste qu'il aurait aimé qu'on fasse ça avec lui mais qu'on ne l'avait fait fais.

Enfin, après ces réflexions, ce sourire, la fatigue qui prend le dessus. Les larmes, le feu de l'action. Il était crevé. Mais il n'est qu'humain, après tout, des choses lui échappent. Les réactions de William, ce principe d'âme soeur. Ca lui échappe totalement. Peut-être parce qu'il est humain et que William est un vampire. Il y a bien des différences entre eux et il doit commencer à apprendre celles-ci, la notion d'âme soeur. Ca lui était familier dans le sens où il avait lu, entendu parlé, vu à la télé, ces conneries là. Le vivre, ça, par contre. Ca lui faisait bizarre, de se dire qu'il était dépendant à ce point, que cette année sans lui l'avait flingué. C'était aussi pour ça qu'il craignait de revoir Shana.

Par fierté, il ne voulait pas lui dire à quel point il avait été mal sans lui. Reconnaître sa dépendance, son amour, de façon si clair, c'était comme donner trop de pouvoir à une seule personne. Mais ils étaient fiancés, non ? Il le regardait toujours.

Elle serait surtout capable de te tuer pour cette année.

Il revient sur un sujet qui aurait pu être clos, pourtant. Il était fatigué, mais il voulait en parler maintenant, histoire d'en parler une bonne fois pour toute et ne plus revenir sur ça. Aussi parce qu'il était gêné de parler de ça et qu'il espérait, aussi, que William soit assez fatigué pour ne pas tout retenir ou analyser.

Je n'ai pas parlé à Shana depuis longtemps. J'ai cru qu'elle devinerait que tu étais parti et que du coup, elle m'emmerderait avec ça. Puis on a eu Adam et elle s'occupait aussi de lui, les seules fois où on se voyait, je lui déposais Adam et je repartais aussitôt. Je ne lui ai pas dis ce que tu étais mais elle sait que tu étais parti, comme je sais Adam bavard, trop bavard et qu'il a du lui raconter bien des choses qu'il aurait du garder pour lui. J'lui en veux pas, Shana sait comment obtenir ce qu'elle veut et il est jeune. Mais je ne crois pas qu'elle soit heureuse et saute au plafond quand elle saura pour les fiançailles. On aura sûrement pas le temps d'aller à la mairie, elle nous aura tué avant.

Il soupirait.

J'ai été au fond du gouffre, en ton absence. J'ai espéré ton retour, j'ai espéré un appel, un signe quelconque, chaque heure, chaque jour. J'allais partir à ta recherche, avec Adam on s'était juste accordé quelque jours de repos après la chasse, pour partir sur la tienne. J'sais pas où ça nous aurait mené et ça n'a plus d'importance pour maintenant. Mais je n'ai pas rappelé Shana, je ne lui ai rien dis, en fait, depuis ton départ. J'avais pas envie d'avoir à lui expliquer et je savais qu'elle aurait été fichu d'aller te chercher par la peau du cul. Mais t'étais parti, c'était ton choix. Alors là, je me retrouve coincé et je n'vois pas du tout comment lui annoncer ça. Elle va nous buter.

Il avait loupé des heures de sommeil considérable, il avait bu à s'en perforer le foie, il avait oublié bien des repas. Boire, boire, boire. Le manque, la tristesse. Il n'avait jamais su faire le deuil. Il n'avait jamais eu envie de faire son deuil de William non plus. Comme il n'avait jamais eu envie de laisser quelqu'un s'introduire dans sa vie comme William l'avait fait.

Tu avais une part considérable dans ma vie, je n'ai jamais voulu t'oublier, même quand t'étais parti. Je veux pas avoir à t'oublier. Je peux pas.

Un rire coincé dans sa gorge, désespéré de lui-même, surtout, que c'était ridicule. Les nerfs, peut-être, qui le poussait à rire.

J'ai même pas essayé.

Il avait connu quelque lits, c'était vrai, mais c'était dans sa période "tout pour emmerder William", la période où il avait fait tout ce qui aurait pu l'énerver, l'emmerder. Et forcément, coucher avec quelque hommes, ça avait fait parti de ces choses. Jusqu'à ce qu'il soit dans sa phase "William n'en n'aurait rien à foutre, pourquoi il serait parti s'il en avait quelque chose à faire". Ah, des phases, il en avait eu des tas. Puis, finalement, il se tournait vers William, revenant contre lui. Son coeur revenant à un rythme correcte, sa respiration de même. Il n'était pas toujours très câlin mais parfois, ça lui prenait, sans rien dire, sans rien demander, il avait ces gestes affectueux. Ca repartait comme c'était venu ou ça durait quelque minutes. Impossible à dire. Il était revenu contre lui, il l'enlaçait, le tenait contre lui fermement. Tu pars pas. Tu restes là. Comme si ça pouvait changer quoi que ce soit. Ce qu'il aurait voulu faire il y a un an maintenant mais n'avait pas fais, sans songer qu'en fermant les yeux puis les rouvrant, il disparaîtrait. Là, il le tenait fermement, était presque à moitié sur lui. Tu bouges pas, tu restes là. C'était sa façon de lui dire, lui indiquer. Tu bouges pas. Oui, il lui faudrait du temps pour avoir confiance en lui-même, comme en William. Bon, même s'il la jouait possessif, ça ne l'empêchait pas de déposer un baiser sur le pectoraux de William et d'y reposer sa tête et de fermer les yeux ensuite. Bouge pas.

☾ ☾ ☾

AND THIS LOVE CAME BACK TO ME
I thought love was only true in fairy tales, meant for someone else but not for me. Love was out to get me, that's the way it seemed. Disappointment haunted all of my dreams. Then I saw his face, now I'm a believer ; not a trace, of doubt in my mind. I'm in love, and I'm a believer I couldn't leave him if I tried.


I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 ZAvkbJW
Revenir en haut Aller en bas
William Collins
William Collins
ADMIN ☾ Vampire
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Original
☾ Surnom : Will, ducon, bébé, ça dépend
☾ Âge : 651 ans (né en 1367)
☾ Messages : 459
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Chris Evans
☾ Copyright : Avat : ROGERS. | Signature : moi
☾ Statut Civil : Fiancé à l'homme de sa vie, son âme soeur
☾ Avec : Isaiah Warren
☾ Multiface : Arès & Antanaziel
☾ Localisation : Winterville
☾ Métier : Galeriste / Chasseur de vampires
☾ Particularités : "Un vampire qui s'amourache de son bourreau, qui tue son créateur et qui chasse les siens... T'es vraiment taré." - Isaiah.
Cela résume assez bien William, un vampire ayant pour âme soeur un chasseur de vampire. Un vampire qui ne supporte pas sa propre espèce et les chasse avec plaisir. Unique cas chez les siens. Taré, sans doute, oui.

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:48

always on my mind
All my senses awaken to the changes. And I feel alive inside my own skin. All my reasons tell just how strange it is. Coming home to a place I've always been. And it's all for love, and it's all for love, even though sometimes, I don't know who I am. I am you, everything you do, anything you say, you want me to be. You're me with your arms on a chain. Linked eternally in what we can't undo

William ne dit rien à ce doigt d'honneur, en fait là il voit pas pourquoi Isaiah le fait et il ne cherche pas à comprendre non plus. Le calme revient alors oui il ne cherche pas, il est fatigué le vampire aussi, la soirée a été intense. Trop sans doute, après un an de calme, non de vide total, il n'y est plus habitué. Trop de hauts, de bas, de folie que cette soirée. Fatigué mais il se sent vivant au moins, il retrouve sa place, il retrouve les couleurs de sa vie. Il ne répond pas plus à ce princesse en fait, pour les mêmes raisons, alors qu'il pourrait sortir une connerie à Isaiah ou dieu sait quoi encore mais non il ne dit rien non plus. Quelques instants, secondes ou minutes de silence pendant qu'il observe l'humain et que ses pensées filent d'un endroit à l'autre. Toutes avec le chasseur pour les relier, oui ça ne l'étonne pas.

C'est normal que l'autre soit toujours dans vos pensées, de penser toujours en terme de deux personnes quand on aime autant. Tout faire pour l'autre aussi et ça pour faire tout pour Isaiah, il le sait déjà le vampire qu'il fera tout et n'importe quoi pour lui. Puis ce regard, ce sourire, ça le fait craquer William, est-ce qu'il regarde Isaiah avec son regard empli d'amour, sans doute que oui. Pourtant en même temps il s'interroge sur la signification de ce sourire, ça peut encore partir d'un côté comme de l'autre avec Isaiah. Cela pourrait presque lui faire peur en fait, surtout parce qu'il le voit bien qu'Isaiah est claqué, hs même il devrait dire. Mais n'est-il pas trop claqué justement, n'a t-il pas dépassé ce stade où ce sont les nerfs qui vous font tenir debout ? Ah. Il en a vite la réponse en l'entendant parler.

Il ne bronche pas au regard du chasseur et le soutient même si en lui même c'est plutôt du eh merde, je peux me planquer quelque part, pitié. Cela ne lui est pas venu à l'idée que sans doute Shana savait tout. Ou pas. William n'a qu'une chose à faire, c'est laisser Isaiah parler. Même s'il se fait la réflexion qu'il n'a jamais autant entendu son humain parler en l'espace de quelques heures, ce qui pourrait le faire sourire d'ailleurs...sauf que le sujet ne s'y prête pas du tout. Oui, non, en fait laissez le se planquer quelque part...

C'est une chape de culpabilité et de tristesse qui lui tombe sur la gueule, ça le secoue d'entendre tout ça. Pas vraiment en ce qui concerne Shana, non, mais pour tout ce qu'Isaiah lui dit le concernant. Cela le brise le vampire, ils se sont brisés tous les deux pendant cette année l'un sans l'autre. Le fond du gouffre, oui c'est le cas de le dire. Même avant ils se sont fait du mal, William pensait remédier à tout ça en partant, comme il le lui a expliqué en début de soirée, il voulait qu'Isaiah puisse s'en remettre et l'oublie. Tant pis si lui n'aurait jamais pu le faire. Il a fait mille fois plus de mal que de bien en agissant ainsi. Il n'aura jamais assez de son éternité pour espérer se faire pardonner, espérer qu'Isaiah puisse non pas oublier mais ne plus y penser tout le temps.

William pourrait aussi lui dire, ce que lui a ressenti pendant cette année mais il l'a déjà fait plus ou moins en lui disant qu’il ne peut pas vivre sans lui, qu'il n'est rien sans lui, qu'il a besoin de lui. Lui décrire le fond du gouffre, la manière dont il a manqué dérapé, déraillé et tuer des humains pour ne pas dire massacrer parce que le manque, le vide, le rendait fou. Qu'il a aussi tenté l'ivresse mais que ça ne marche pas vraiment non plus. La seule chose qu'il n'a pas tenté pour faire passer tout ça, c'est de coucher avec d'autres mecs, une fois cette vague idée lui a traversé la tête. La pensée de toucher quelqu'un d'autre qu'Isaiah lui a donné envie de vomir, personne ne pouvait arriver à la cheville de l'humain de toute manière, personne n'aurait pu lui donner des envies.

Non, il ne dit rien et encaisse comme il peut les paroles du chasseur avant que celui-ci ne vienne l'enlacer, le serrer ainsi. Ah peut-être qu'une de ses mains tremble alors qu'il se cale un peu mieux pour pouvoir l'enlacer à son tour et le garder collé à lui. Il a envie de hurler un pardonne moi mon amour, un je t'en supplie. Il le serre juste un peu plus dans ses bras.

- Je suis là. Un baiser contre le crane de l'humain. Je ferais tout ce que je peux pour essayer de me faire pardonner. Sa voix est de moins en moins forte, pour essayer de cacher ce fracas de culpabilité et de tristesse qui lui tient les tripes. Je te promets que c'est fini. Je n'irais nul part sans toi.
©️ nightgaunt

☾ ☾ ☾


Oh let me see your beauty when the witnesses are gone. Oh let me feel you moving like they do in Babylon. Oh show me slowly what I only know the limits of. Dance me to the wedding now, dance me on and on. And dance me very tenderly and dance me very long. We're both of us beneath our love, and both of us above. And dance me to the end of love. And dance me to the end of time.

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 8l8u2c1I_o
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Warren
Isaiah Warren
ADMIN ☾ Humain
https://devil-may-care.forumactif.com/t46-isaiah-warren-i-m-not-i
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Tumblr_ncc4le80k81tmbu1fo1_500
☾ Pseudo : ROGERS.
☾ Surnom : Isa, gros con, chaton, ça dépend.
☾ Âge : 35 ans.
☾ Messages : 333
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Sebastian Stan
☾ Copyright : ROGERS. (Avatar) / Lux (Aesthetic)
☾ Statut Civil : Fiancé à son âme-soeur. L’amour de sa vie. Son unique.
☾ Avec : William Collins, le précieux.
☾ Multiface : Aphrodite & Jesus.
☾ Localisation : Au manoir Warren ou dans sa camionnette.
☾ Métier : Chasseur de vampires officieusement, auteur officiellement.
☾ Particularités : Chasseur né et sanguinaire, la chasse est un truc de famille chez les Warren, même si ses parents ont essayés de les préserver, avec sa jumelle. Manipule la machette et l'exorcisme. Foie à toute épreuve.
☾ Zone Libre : Family.
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Giphy

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 FJAdpnd

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:49

always on my mind
Sometimes you wonder if this fight is worthwhile. The precious moments are all lost in the tide,. They're swept away and nothing is what is seems, the feeling of belonging to your dreams.

Il ne disait pas ça pour se plaindre mais exprimer ce qu'il avait ressenti, cette douleur tout ce temps mais surtout ; que sa soeur l'avait vu dans cet état, brièvement, et qu'elle avait été forcée au silence pendant une année. Il ne racontait pas ça pour se faire plaindre non plus, pour attiser quelconque pitié. Juste que, voilà, il en était à ce point et pire encore et qu'il avait tourné le dos à Shana pour qu'elle n'en rajoute pas. Il avait voulu gérer ça seul. Cela n'avait pas été la meilleure de ses décisions mais pour maintenant, il ne pouvait pas revenir dessus.

William le serrait contre lui quand le chasseur venait s'allonger sur lui, il ne semblait pas gêner par son poids, vu comme il le serrait davantage, soit, il n'allait pas se gêner dans ce cas. Il s'était installé confortablement contre lui, un nounours géant, en quelque sortes. Sauf qu'il pouvait l'embrasser et être embrassé, le serrer et être serré. Il avait une odeur unique. Et s'il n'était pas d'un naturel câlin, là, ça lui venait. Ce besoin de tendresse. Parce que c'était nouveau, pour lui. Il l'avait très peu connue, cette tendresse. Et il avait plutôt aimé ce que cela faisait, comme effet.

Je suis là, qu'il lui disait, en embrassant son crâne. Ah non, il n'allait quand même pas se mettre à chouiner ? A être triste et toutes ces conneries ? Il ne lui avait pas raconté ça pour ça non plus, bordel. Il recommence. Et c'est quoi, le ton de sa voix ? Non mais, sérieusement ? Il soupirait et se redressait avec difficulté pour le regarder. L'air de dire, si tu pleures, je t'en colle une.

Il le regardait comme ça, quelque secondes, à essayer de comprendre ce qui pouvait bien lui prendre soudainement pour réagir de la sorte. Lui promettre à nouveau qu'il ne partirait plus.

Tu me l'as déjà dis, ça.

Il se redressait juste assez pour déposer un baiser sur sa lèvre inférieur. Une curieuse tendresse quand on le connaissait. Peut-être pas si curieuse que ça finalement. Les mots, les mots, c'était bien beau, lui, il voulait des preuves, voulait des gestes. Les gestes ne trompaient pas, contrairement aux mots. Il déposait un nouveau baiser contre sa lèvre inférieur puis il se relaissait tomber contre son torse. Sa main se baladait sur son torse, retraçant chaque muscle, réfléchissant à ce qu'il pourrait dire. Mais il ne voyait rien de correct à lui dire. Il lui avait dit oui, pour l'épouser, c'est bien qu'il avait commencé à pardonner, non ? De là à arrêter sa parano, par contre...

Je t'ai pas raconté ça pour que tu déprimes, bébé. Je t'ai juste dis ça parce que j'ai pas parlé à Shana depuis longtemps et que ça serait pas si facile que ça de lui reparler, c'tout.

Un surnom affectueux qui n'était pas "connard" "tête de con" "ducon" ? Eh beh. Il ne s'en rendait pas compte, à moitié endormi qu'il était. Ses doigts se baladaient, ses yeux se fermant peu à peu. Il l'avait complètement crevé. HS. K.O technique. Kaputt. Et le torse de William lui paraissait plus confortable que son oreiller. Puis, c'était plus facile de la jouer possessif, de le tenir fermement. A moi. Pas bouger. Pas toucher. Mine, comme il lui avait déjà dis sous la douche. Il était à lui, rien qu'à lui. Point. Et s'il ne pouvait l'avoir, personne ne le pourrait. Mais il ne parvenait pas encore à s'endormir, son corps le heurtait. Son cou, son dos, ses jambes. Parce que déjà avant l'arrivée de William, il avait fait pas mal de marche alors là, ça l'avait achevé.

Mais j'lui dirai, ouais.

Il peinait encore à croire qu'il était fiancé, qu'il serait bientôt marié. Il venait déjà de comprendre que William était bien de retour, il lui faudrait encore un peu de temps pour ce côté fiançailles. C'était bien le côté possessif qui le charmait et non pas l'aspect anneau et compagnie. Comme il n'imaginait qu'un mariage en mairie, signer des papiers et William serait à lui jusqu'à sa mort. Enfin, s'il survivait jusqu'au mariage, évidemment. William s'en tirerait plutôt bien, il n'aurait pas beaucoup à attendre pour être libéré, pas vrai ?
©️ nightgaunt

☾ ☾ ☾

AND THIS LOVE CAME BACK TO ME
I thought love was only true in fairy tales, meant for someone else but not for me. Love was out to get me, that's the way it seemed. Disappointment haunted all of my dreams. Then I saw his face, now I'm a believer ; not a trace, of doubt in my mind. I'm in love, and I'm a believer I couldn't leave him if I tried.


I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 ZAvkbJW
Revenir en haut Aller en bas
William Collins
William Collins
ADMIN ☾ Vampire
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Original
☾ Surnom : Will, ducon, bébé, ça dépend
☾ Âge : 651 ans (né en 1367)
☾ Messages : 459
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Chris Evans
☾ Copyright : Avat : ROGERS. | Signature : moi
☾ Statut Civil : Fiancé à l'homme de sa vie, son âme soeur
☾ Avec : Isaiah Warren
☾ Multiface : Arès & Antanaziel
☾ Localisation : Winterville
☾ Métier : Galeriste / Chasseur de vampires
☾ Particularités : "Un vampire qui s'amourache de son bourreau, qui tue son créateur et qui chasse les siens... T'es vraiment taré." - Isaiah.
Cela résume assez bien William, un vampire ayant pour âme soeur un chasseur de vampire. Un vampire qui ne supporte pas sa propre espèce et les chasse avec plaisir. Unique cas chez les siens. Taré, sans doute, oui.

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:49

always on my mind
All my senses awaken to the changes. And I feel alive inside my own skin. All my reasons tell just how strange it is. Coming home to a place I've always been. And it's all for love, and it's all for love, even though sometimes, I don't know who I am. I am you, everything you do, anything you say, you want me to be. You're me with your arms on a chain. Linked eternally in what we can't undo

William essaye de réfléchir et d'analyser les choses mais visiblement c'est peine perdue, il est trop fatigué pour réfléchir correctement ou tout court. Bien qu'en même temps il se dise que tout est de sa faute. Même si Isaiah lui dit tout ça simplement pour lui expliquer les faits, il le connait son chasseur et sait qu'il ne dit pas tout ça pour se faire plaindre ou enfoncer le vampire...mais c'est plus fort que William sur ce coup là, il n'arrive pas à contrôler ce qu'il ressent sur l'instant. Cela lui passera, ça ira mieux, c'est juste encore trop frais que ce retour, que tout ce qu'il s'est passé ce soir. Oui trop claqué, on y revient à ça. Ne pouvant qu'enlacer Isaiah et le serrer contre lui, s'en fichant que l'humain soit à moitié ou même totalement sur lui, au contraire même il aime ça le vampire. Isaiah aussi tendre et câlin, ce n'est pas tous les jours qu'on peut le voir ainsi et après il a osé dire à William qu'il ne sait pas faire...

Ne pouvant également que lui murmurer qu'il n'ira plus nul part, le besoin de le rassurer oui sans aucun doute possible. Entre deux baisers sur le crane d'Isaiah, il regarde le plafond ou plutôt ses yeux sont tournés vers là, oui le regard dans le vide. Le baissant quand le chasseur se redresse pour le voir le foudroyer du regard. Mais. Oui il lui a déjà dit et le redira encore s'il le faut, puis le vampire a aussi besoin de le dire, pour peut-être avoir une réaction qui l'informera de s'il est sur la bonne voie ou non. Certes connaissant Isaiah il lui ferait sentir d'une manière ou d'une autre mais bon encore une fois cette différence entre eux. Un qui s'exprime d'un regard qui préfère les gestes et l'autre qui a besoin de mots.

Bon d'accord, William ne dit plus rien du coup, laissant Isaiah l'embrasser et retomber sur son torse. Pour un peu il aurait presque l'impression d'avoir un chat dans les bras ou un nounours ou un mélange des deux. Finalement le vampire laisser une de ses mains lui caresser le dos délicatement avec tout autant de tendresse que le chasseur peut en avoir. Avant de marquer un stop dans ses gestes alors qu'Isaiah reprend la parole mais surtout à ce surnom qui lui parvient. Il bug oui même s'il entend le reste malgré tout. Le vampire sent aussi la possessivité derrière les gestes d'Isaiah, derrière ses caresses sur lui, derrière sa manière d'être couché sur lui. Presque de s'accrocher à William. Comme s'il pouvait avoir dans l'idée de bouger là, il est trop bien là, il est enfin à sa place.

Il fini pourtant par reprendre ses mouvements dans le dos du chasseur, revenant déposer des baisers dans ses cheveux. Peut-être qu'il aimerait dire quelque chose, rassurer Isaiah encore ou lui dire que bon d'accord, il fera face aussi si l'humain le veut. Mais il pas sûr que le chasseur le veuille vraiment ça. Sans compter qu'il craint de dire encore un mot qui déplairait à Isaiah et le voir repartir dans les tours alors même qu'il ne tient plus debout ou même couché affalé comme il est sur le vampire. Oui William s'inquiète pour Isaiah, cette soirée a été trop forte en émotions -sans oublier la morsure- il veut juste que son humain s'endorme, se repose et récupère.

William reste silencieux, serrant juste Isaiah dans ses bras, poursuivant les caresses dans son dos. Quelques baisers encore. Cet amour, cette possessivité toujours présents ce tu es à moi. Personne n'a le droit de t'approche. Présents mais tempéré pour le moment. Détend toi mon amour. Endort toi. Le vampire, lui, réfléchit aux paroles d'Isaiah, ce qu'il lui a dit pour sa sœur, non elle ne fera rien à son frère mais à lui par contre..Oh oui c'est une solution ça. Jouer sur les sentiments de Shana envers son frère, un « fait moi du mal, tu feras souffrir ton frère » ou un « je peux le rendre heureux, tu as pas envie qu'il le soit ? ». Ce n'est pas politiquement correct mais il s'en fout le vampire, s'il doit jouer les saloperies, il le fera.
©️ nightgaunt

☾ ☾ ☾


Oh let me see your beauty when the witnesses are gone. Oh let me feel you moving like they do in Babylon. Oh show me slowly what I only know the limits of. Dance me to the wedding now, dance me on and on. And dance me very tenderly and dance me very long. We're both of us beneath our love, and both of us above. And dance me to the end of love. And dance me to the end of time.

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 8l8u2c1I_o
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Warren
Isaiah Warren
ADMIN ☾ Humain
https://devil-may-care.forumactif.com/t46-isaiah-warren-i-m-not-i
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Tumblr_ncc4le80k81tmbu1fo1_500
☾ Pseudo : ROGERS.
☾ Surnom : Isa, gros con, chaton, ça dépend.
☾ Âge : 35 ans.
☾ Messages : 333
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Sebastian Stan
☾ Copyright : ROGERS. (Avatar) / Lux (Aesthetic)
☾ Statut Civil : Fiancé à son âme-soeur. L’amour de sa vie. Son unique.
☾ Avec : William Collins, le précieux.
☾ Multiface : Aphrodite & Jesus.
☾ Localisation : Au manoir Warren ou dans sa camionnette.
☾ Métier : Chasseur de vampires officieusement, auteur officiellement.
☾ Particularités : Chasseur né et sanguinaire, la chasse est un truc de famille chez les Warren, même si ses parents ont essayés de les préserver, avec sa jumelle. Manipule la machette et l'exorcisme. Foie à toute épreuve.
☾ Zone Libre : Family.
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Giphy

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 FJAdpnd

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:50

always on my mind
Wise men say, only fools rush in. But I can't help falling in love with you. Like a river flows, surely to the sea. Darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too. For I can't help falling in love with you.

Il ne sait pas trop ce qu'il a, ce qu'il lui arrive à ce moment. Il a juste envie de se blottir contre William et de ne plus bouger. Se laisser papouiller, aussi. C'était agréable, il ne pouvait pas dire le contraire. Il le retrouvait enfin. Il pouvait à nouveau sentir son odeur, pouvait à nouveau sentir sa peau contre la sienne. Il pouvait à nouveau l'embrasser, le tenir tout contre lui. Il ne se privait pas, il l'enlaçait, le tenait bien fermement. William était plus confortable que son lit, que son oreiller, que n'importe quoi. Il pouvait dormir en paix, il commençait à le ressentir, peu à peu, bien qu'encore traumatisé par son départ, il aurait toujours la trace dans son cou pour lui rappeler William, à défaut d'un anneau ou quoi que ce soit d'autre. Il songeait qu'ils n'avaient pas fais de photo d'eux. Isaiah n'aimait pas les photos mais cela lui aurait été bien pratique, tiens. Ou au moins une photo de William. Il y songerait, demain, là, il avait la flemme de se lever et aller chercher son portable dans la poche de sa veste, en bas, dans la cuisine. Il était trop bien installé pour bouger. William l'avait achevé. Et ainsi placé, ouais, il faudrait le tirer de force pour qu'il bouge.

Ses muscles commençaient à se décontracter. Sa jambe gauche en avait même un léger soubresaut. Ca, pour se détendre, il se détendait, en plus, William caressait son dos, il déposait même quelque baisers contre son crâne. Paradis sur Terre. Il n'avait pas le souvenir d'avoir été si bien un jour, même avec la douleur que provoquait son cou et son dos. S'il avait déjà reçu un semblant de tendresse ? Quelque conquêtes avaient essayés mais s'étaient pris des vents, parce qu'il n'avait jamais voulu se laisser attendrir. Ca serait revenir à baisser sa garde et ça, il en était hors de question. Jusqu'à maintenant où il profitait des caresses et baisers de William. Enfin, s'il voulait bien daigner les reprendre, hein, ça serait mieux. Pour quelque mots il n'allait pas rester figer, quand même ? Ah, voilà, enfin. Il reprenait. Aurait-il été un chat qu'il ronronnerait en frottant sa tête contre William, sauf qu'il n'était qu'un humain et qu'il était complètement vautré. Sa main continuait toute fois ses caresses sur le torse de William. Ce qu'il était beau, c'était indécent. Il retraçait ses muscles, inlassablement, du bout des doigts. Et il était sien, vraiment ? Il lui faudrait du temps pour se faire à l'idée que c'était vrai, qu'il était à lui, rien qu'à lui. La notion de fidélité, d'âme soeur, ça échappait à l'humain. Le côté âme-soeur, ce n'était pas son truc du tout. Enfin, jusqu'à rencontrer William et se rendre compte à quel point il avait été mal en son absence, et finalement là, comme il se sentait bien à son retour.

Avoir perdu du sang l'avait fatigué, c'était indéniable, surtout qu'il n'était déjà pas très en forme. Heureusement qu'il avait mangé entre deux, tiens. Mais là, inutile de lui demander quoi que ce soit, il était complètement out. Il planait entre sommeil et conscience et ses caresses se faisaient plus imprécises, jusqu'à ce que sa main se repose à plat tout simplement. Mine. William semble oeuvrer pour qu'il s'endorme, en tout cas, il sentait à nouveau ses baisers contre son crâne, il n'aurait pas pu mieux se sentir en dépit des circonstances. Lui qui avait, d'habitude, besoin de place, de son espace personnel, de ne pas être collé pour dormir, là, il ne demandait pas mieux qu'être contre William. C'était nouveau mais ça lui faisait tellement de bien. Il était incapable d'y réfléchir, de chercher à comprendre, puisqu'il était pratiquement endormi. Juste qu'il était bien, là, alors autant y rester. C'était le tenir comme il aurait du le faire il y a un an, faire ce qu'il aurait du faire il y a un an. Ces baisers, ces caresses, le vampire en avait peut-être besoin, il ne savait pas trop, juste qu'il semblait réceptif et ne semblait pas le repousser, alors autant continuer. Jusqu'à s'endormir, oui, bon.

Parler à Shana, là, c'est déjà loin dans son esprit, il pense surtout au fait qu'il était fiancé à un vampire mais qu'il l'aimait, ce vampire. Oh que oui, il l'aimait. Il ne songeait qu'aux caresses apaisantes contre sa peau, caresses qui l'endormaient. Cela lui faisait penser à son enfance, quand on lui caressait le dos pour s'endormir. Il n'avait plus reçu tant d'affection depuis longtemps qu'il en serait presque à pleurer en y songeant, tiens. Mais non, il ne pleurerait pas, pas encore. Même si cette soirée avait été extrême niveau émotion. William n'avait peut-être pas idée à quel point ça pouvait le toucher, tout ça. Que ça ne faisait que renforcer son attachement au vampire que ressentir tout ça, à ce moment là. Mais il se blottissait davantage, si c'était possible. Il s'endormait presque. Il luttait presque. Une partie de lui aurait aimé prendre le temps de profiter un peu encore, de lui. Mais son corps le suppliait de dormir.
©️ nightgaunt

☾ ☾ ☾

AND THIS LOVE CAME BACK TO ME
I thought love was only true in fairy tales, meant for someone else but not for me. Love was out to get me, that's the way it seemed. Disappointment haunted all of my dreams. Then I saw his face, now I'm a believer ; not a trace, of doubt in my mind. I'm in love, and I'm a believer I couldn't leave him if I tried.


I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 ZAvkbJW
Revenir en haut Aller en bas
William Collins
William Collins
ADMIN ☾ Vampire
I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Original
☾ Surnom : Will, ducon, bébé, ça dépend
☾ Âge : 651 ans (né en 1367)
☾ Messages : 459
☾ Arrivée : 25/09/2018
☾ ft. : Chris Evans
☾ Copyright : Avat : ROGERS. | Signature : moi
☾ Statut Civil : Fiancé à l'homme de sa vie, son âme soeur
☾ Avec : Isaiah Warren
☾ Multiface : Arès & Antanaziel
☾ Localisation : Winterville
☾ Métier : Galeriste / Chasseur de vampires
☾ Particularités : "Un vampire qui s'amourache de son bourreau, qui tue son créateur et qui chasse les siens... T'es vraiment taré." - Isaiah.
Cela résume assez bien William, un vampire ayant pour âme soeur un chasseur de vampire. Un vampire qui ne supporte pas sa propre espèce et les chasse avec plaisir. Unique cas chez les siens. Taré, sans doute, oui.

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 EmptyJeu 1 Nov - 1:51

always on my mind
All my senses awaken to the changes. And I feel alive inside my own skin. All my reasons tell just how strange it is. Coming home to a place I've always been. And it's all for love, and it's all for love, even though sometimes, I don't know who I am. I am you, everything you do, anything you say, you want me to be. You're me with your arms on a chain. Linked eternally in what we can't undo

Ne plus rien dire, plus un mot pour ne pas voir Isaiah repartir dans les tours. Le faire aussi bien pour l'humain que pour lui-même, ils sont épuisés tous les deux, Isaiah sans doute plus encore alors qu'il n'a pas l'endurance du vampire. Oui lui son corps ça va mais mentalement il est mort, il en peut plus. Il était honnête quand il a dit au chasseur qu'il n'a pas tout suivi à la soirée, lui qui aime tout analyser n'en a pas vraiment eu le temps. William ne sait pas si de toute manière l'un des deux pourrait encaisser une vague de plus. Trop d'émotions, trop intense. Le silence ne l'a d'ailleurs jamais dérangé avec Isaiah, William a pris l'habitude avec toutes ces années à ne pas entendre l'humain parler énormément. Sur la route c'était cela ou de la musique ou encore lui qui essayait de le faire rire et sourire en racontant des conneries. Parler de tout et n'importe quoi tout seul, surtout n'importe quoi d'ailleurs, ça aussi ça n'a jamais dérangé le vampire. À bien y penser tout ce silence ne les a sans doute pas aidé, s'ils avaient réussis à vraiment se parler avant, les choses auraient pu être différentes. William ne serait sans doute pas parti s'il avait vraiment su les choses mais est-ce qu'il aurait pu forcer Isaiah à parler, à se confier...Et s'ils avaient eu besoin de cette année de séparation pour enfin arriver à comprendre les choses comme elles sont, cela fait peur comme une idée. Le vampire va s'en vouloir très longtemps d'être parti mais il sait aussi qu'il n'est pas seul, ils sont tous les deux responsables au final mais il ne risque pas d'en vouloir à Isaiah. Il le lui a dit, il lui pardonnerait tout et n'importe quoi, ne pourrait pas lui en vouloir, pas plus que quelques instants en tout cas.

Garder le silence, c'est aussi et surtout pour permettre à Isaiah d'essayer de se détendre, qu'il puisse lâcher prise et s'endormir. C'est continuer ses caresses dans le dos de l'humain et les baisers contre son crane. Sans cesser une seconde, du moins une fois la surprise de ce surnom passée. Toute cette douceur, cette tendresse que William n'avait pas conscience avoir en lui. Même après leur dernière nuit ensemble, il y a un an, il n'avait pas compris cela. Il se rend compte maintenant que ça lui manquait en fait. Qu'il n'est pas que sauvagerie, passion et fougue, même ses conquêtes d'autrefois ne lui ont jamais permis de piger ça. Cela lui fait se rendre compte qu'il en est déjà accro, qu'il ne pourra plus s'en passer maintenant qu'il a commencé. C'est aussi sourire tout seul avec la boule de câlin et de tendresse qu'il a dans les bras, affalé sur lui, Isaiah qui disait ne pas en être capable, ne pas savoir faire, ne pas pouvoir lui retourner ses gestes. L'humain n'avait peut-être pas conscience de pouvoir être ainsi, avec son métier et son passé ce n'est pas impossible du tout, une vie de chasse ça n'apporte que de la dureté après tout. Sans oublier que William ne connaît pas tout non plus de la vie d'Isaiah, à son grand regret d'ailleurs mais maintenant ça va être possible n'est-ce pas ? Ils vont pouvoir se connaître encore mieux, tout découvrir l'un de l'autre ? Il l'espère en tout cas le vampire.

Il n'espère pas que ça d'ailleurs mais aussi qu'Isaiah va continuer à le laisser faire, à se laisser câliner comme William en a envie, quand il en a envie. Il l'a déjà dis, ça ne sera pas tout le temps, ça ne serait pas lui. Il ne va pas se transformer en guimauve à en étouffer Isaiah sous les câlins mais en privé dans un lit comme ça, il aimerait oui. Possiblement à d'autres moments de la journée, oui également. Tout comme il ne demande pas à Isaiah de lui rendre tous ses gestes même si l'humain sait faire mais il doit bien avouer que ça ne le gênerait pas du tout, bien au contraire de le voir encore comme il est actuellement. Comment pourrait-il s'en plaindre le vampire alors qu'Isaiah et affalé sur lui à lui caresser le torse et bordel ce qu'il peut aimer ça. Être dans les bras l'un de l'autre, profiter de cette tendresse mais surtout de son odeur, de la chaleur de son corps contre le sien, de la douceur de sa peau sous les doigts. C'est aussi sentir Isaiah se détendre à mesure que les secondes filent, sourire encore, toujours en le sentant s'apaiser puis sourire encore un peu plus quand les caresses d'Isaiah ralentissent, se font moins précises. C'est un nouveau ou même deux voir trois baisers déposés délicatement contre ses cheveux et le serrer un poil plus encore quand l'humain pose sa main à plat sur lui.

Continuer encore et toujours ses caresses, espérer que ça pourra se renouveler et en même temps essayer de se dire qu'il ne doit pas s'y habituer. Que pour Isaiah c'est peut-être une fois comme ça au passage, parce qu'il est trop fatigué même si c'est l'humain qui est venu s'affaler ainsi à moitié sur lui, qui est venu le tenir ainsi. Tant que le chasseur ne le repoussera pas et semble aimer ses attentions, William continuera. C'est se dire une fois encore à quel point il peut aimer Isaiah, bordel oui il l'aime plus que tout. William ferait tout pour Isaiah, ça il en est plus que certain, cela pourrait lui faire peur une telle certitude mais c'est plutôt l'effet inverse que ça lui procure.

Puis c'est se détendre lui aussi, lentement mais sûrement, commencer à se reposer même s'il ne va pas s'endormir tout de suite. En tout cas pas avant qu'Isaiah ne s'endorme d'abord, oui, le vampire doit d'abord être sûr qu'Isaiah s'est endormi. Se fiant à sa respiration, aux battements de son cœur pour lui indiquer cela. Puis finir par s'endormir justement, il ne bougera pas d'un poil de la nuit, même s'il dort profondément, il va rester à l'affût du moindre mouvement de la part d'Isaiah. Que ça soit un réveil de sa part ou juste qu'il bouge. Parce que c'est aussi avoir la crainte que l'humain s'échappe et le plante là.
©️ nightgaunt

☾ ☾ ☾


Oh let me see your beauty when the witnesses are gone. Oh let me feel you moving like they do in Babylon. Oh show me slowly what I only know the limits of. Dance me to the wedding now, dance me on and on. And dance me very tenderly and dance me very long. We're both of us beneath our love, and both of us above. And dance me to the end of love. And dance me to the end of time.

I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 8l8u2c1I_o
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: I. Always on my Mind - Williah. I. Always on my Mind - Williah. - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas

I. Always on my Mind - Williah.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Sujets similaires

-
» Athenian Mind
» Where is my mind ( Finn Avery )
» + if I never see your face again I don't mind
» SQUAT MY MIND ► living together !
» ❧ BROKEN - You've been taking up my mind with your little white lies.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil May Care :: Changing Channels :: Le Paradis :: Les rps :: RP terminés-