Stairway to Heaven
Highway to Hell


Partagez

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aphrodite
Aphrodite
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t175-aphrodite-o-i-think-e
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Original
☾ Pseudo : ROGERS. | Ivy.
☾ Surnom : Déesse de l'Amour, de la Beauté, du Plaisir. Les Romains l'appellent Venus.
☾ Âge : 30 années, physiquement. Un peu plus en réalité, mais, chut.
☾ Messages : 203
☾ Arrivée : 05/10/2018
☾ ft. : ScarJo ♥
☾ Copyright : ROGERS. ♥ (avatar) | siren charms (signature)
☾ Statut Civil : Mariée à un homme qu'elle déteste du plus profond de son coeur et dans l'incapacité à cause d'un exil causé par le mari, de voir son amant favoris et réel amour de sa vie.
☾ Avec : Héphaïstos & Arès.
☾ Multiface : Isaiah Warren & Jesus.
☾ Localisation : Quartier Est la nuit, quartier centrale la journée.
☾ Métier : Elle a joué les thérapeutes pour les couples et joue désormais les sexologues. Elle possède aussi un bar qui la nuit se transforme en boîte de strip-tease et derrière le bar se cache un "palais" des plaisirs.
☾ Particularités : ♥️ Aphrodite est capable de lire dans les âmes et est capable de savoir ce qu'une personne désire le plus.
♥️ Elle peut se métamorphoser en une personne désirée pour obtenir ce qu'elle souhaite.
♥️ Elle peut créer des liens amoureux et en défaire, elle peut aussi aider des âmes soeurs à se rencontrer.
♥️ Elle est immortelle.

♥️ Aphrodite est une déesse capricieuse et colérique, lorsqu'elle s'y met, elle peut se montrer très cruelle. Ses colères sont longues à retomber. Elle a déjà poussé des personnes à se sentir mal-aimé au point de se suicider, une femme à avoir envie de coucher avec un taureau, pousser des personnes à se prostituer. Elle peut aussi pousser quelqu'un à être tellement aimé par une personne que cela partira en harcèlement.
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Large

Message Sujet: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptyDim 6 Jan - 15:49

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long. »
La nuit tombait et comme à chaque fois que cela arrivait, qu'importe l'heure tant qu'il faisait noir, sa boîte de nuit se remplissait. En temps normal, ce serait vers les 22h que cela arriverait mais ici, tant qu'il faisait noir, tout était excuse pour faire la fête. Elle n'allait pas s'en plaindre, car à la sortie de son cabinet elle pouvait aller directement à son bar pour s'occuper. C'était ce qu'elle avait trouvé de mieux à faire, s'occuper. Elle s'occupait soit en organisant des fêtes qu'on aurait jugé "convenable" soit en y mettant un peu du sien, laissant ses pouvoirs entrer en jeu et que la fête "convenable" selon les humains les moins débridés, se transforment en véritables orgies, pour le plaisir de tous. Le lendemain on accusait l'alcool et l'effervescence alors qu'ils avaient surtout tous agis parce qu'elle leur avait demandé d'agir ainsi. Tant pis si cela brisait des ménages ensuite, ça lui faisait plus de travail dans son cabinet et elle ne demandait pas mieux que cela.

S'occuper l'esprit, elle en avait besoin. Cela lui évitait de penser au passé, il fallait aller de l'avant et c'était ce qu'elle s'efforçait de faire avec ces soirées. Lorsqu'elle rentrait, elle était fatiguée, dormait quelque heures et repartait, parfois son lit était vide, parfois occupé par un bel homme, une belle femme, parfois plusieurs à la fois, toujours pour s'occuper et que serait la vie sans plaisir ? Pas sa vie en tout cas.

Elle arrivait donc à son bar, allant dans sa chambre tout en haut de la boîte pour se changer. Enfiler une robe plus adéquate à la fête, boucler ses cheveux, se maquiller et redescendre et se rendre derrière le comptoir du bar, elle aimait s'y installer, parler avec les gens, essayer de les cerner mais ses capacités entrant en jeu, elle savait qui était qui, qui aimait quoi, qui avait besoin de quoi. Parfois elle glissait quelque gouttes dans les boissons qu'elle servait.

L'ambiance était particulière. Très rose, très violet et pourtant si l'on aurait pu juger cette ambiance de "girly", il y avait beaucoup d'hommes qui venaient et l'ambiance n'était pas que pour les femmes, bien qu'en partie. Comme les soirées à thème qu'elle faisait où ses boissons étaient teintées de rose et s'ils pensaient tous que ce n'était que des boissons avec du colorant, ils ignoraient ce qu'il y avait réellement dans ces verres, pour son plus grand plaisir. Elle aimait ces couleurs et ces lumières tamisées, une lueur rose se dégageait d'elle, elle pouvait être elle-même à ces instants, libre. Elle n'était pas encore montée à l'étage, sauf pour y passer en coup de vent. Un bar en bas, une boîte de nuit au dessus et l'étage encore au dessus, plusieurs chambres pour s'amuser avec des femmes venant d'un peu partout et deux hommes, il fallait savoir satisfaire tout le monde. Cela n'avait absolument rien de légal alors sur le papier, ces personnes étaient des strip-teaseurs alors qu'ils étaient bien plus que cela. Certains étaient là de leur plein gré, d'autres étaient manipulés par ses soins pour leur donner une punition dont ils n'avaient même pas conscience mais qui leur pourrissait totalement la vie.

Elle se servait une boisson alcoolisée, si rose que semblaient être ses yeux. Un délicieux goût de cerise, une boisson des plus sucrées qu'un humain lambda n'aurait pu supporter. Aphrodite était bien le nom qu'elle donnait aux autres et c'était aussi souvent ainsi qu'elle obtenait des prières ; se montrant serviable, parfois un peu lubrique selon les personnes, toujours souriante et toujours de bonne humeur. Les gens revenaient, parlaient d'elle et à leur façon, il vantait ses louanges et elle ne demandait rien de mieux que cela.

Elle devait se chercher une victime, mais la "soirée" ne faisait que commencer. Le temps de faire tout cela, il était déjà 19h. Ou plutôt, il était seulement 19h. Pourtant la musique du premier étage commençait déjà à se faire entendre et les personnes à monter à l'étage. Belle soirée en prévision, même pour un dimanche.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Arès
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t250-ares-god-of-war
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Tumblr_o43q4piHRy1v5qu3yo1_500
☾ Âge : Des milliers d'années
☾ Messages : 144
☾ Arrivée : 23/12/2018
☾ ft. : Tom Hiddleston
☾ Copyright : ROGERS. (avat)
☾ Statut Civil : Célibataire mais le coeur pris depuis des millénaires
☾ Avec : Aphrodite
☾ Multiface : William Collins & Antanaziel
☾ Localisation : Quartier Sud
☾ Métier : Trafiquant d'armes
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès 50871188cf0c5ff84e0299e175f49885.

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptyLun 14 Jan - 18:29

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long.  »
La soirée arrive et il commence à s'ennuyer fermement, ayant terminé de boucler ses affaires de la journée. Il en est réduit à cela pourtant pour vivre, à moins que cela ne soit que de la survie mais ceci est presque une autre histoire. Le dieu mentirait s'il disait que quelque part, il n'aime pas ce métier tellement humain, qu'il peut exercer. Mais là, l'ennui revient le guetter et il ne peut que chercher à remédier à cela sans compter qu'il vaut mieux qu'il garde son esprit aussi occupé que possible pour éviter certains débordements. Quoi que...cela fait longtemps qu'il n'a pas ne serait-ce que déclenché une bagarre quelque part. Mettant cette idée de côté pour plus tard, pourquoi pas demain d'ailleurs et la mettant de côté parce qu'il a entendu parler d'un lieu dans cette ville où il pourrait de quoi se distraire.

Cela ne fait que quelques jours qu'il est en ville et pourtant on lui a déjà donné des adresses de lieux incontournables où se rendre. De lieux où il pourra s'amuser et se détendre. Il doute grandement pourtant que les humains puissent avoir un lieu à la hauteur de ses espérances mais soit. Il est encore tôt mais pourtant, le dieu se prépare pour sortir, soignant les détails de son apparence et ne rien laisser au hasard. Qu'on puisse l'admirer, le regarder tel la divinité qu'il est. Cela passant par ce que les humains nomment le luxe aussi bien pour sa tenue que pour la montre à son poignet ou encore le porte-feuille qu'il glisse dans une poche de sa veste.

Il est à peine 19h passé quand il arrive sur place après avoir conduit un peu depuis son hôtel et changé de quartier. Son regard s'attardant sur la façade de l'établissement ayant plusieurs étages. On ne lui en a dit que du bien mais pour le moment, il a besoin de le voir par lui-même. Au pire, s'il est déçu, cela ne sera pas difficile de pousser les humains à entrer en conflit et à se battre.

Finissant par pousser la porte et entrer, plissant les yeux à l'ambiance du bar qui peut déjà se dévoiler devant lui. Les couleurs et les parfums planant dans l'air lui rappelant soudainement quelqu'un mais c'est impossible qu'elle soit ici n'est-ce pas ? C'est une mauvaise blague karmique, du même genre que celle qui l'a poussé, il ne sait toujours pas pourquoi, à venir s'installer dans cette ville. Le dieu serrant des poings d'un coup, sentant la colère revenir en lui au triple galop, songeant que possiblement on a voulu se jouer de lui. Si c'est ça, il se promets de réduire ce lieu en cendres.

Ou comment dire qu'il est sur la défensive alors qu'il se décide à entrer un peu plus en avant dans le bar. Son regard, dur, se posant sur les humains présents à mesure qu'il avance et se dirige vers le comptoir. Finissant par se stopper à deux mètres ou un peu moins du dit comptoir alors que son regard est maintenant fixé sur elle. Peu décidé à faire un pas de plus en avant et peu décidé à reculer. Peu décidé aussi à écouter son coeur qui a accéléré dans sa poitrine alors que pourtant ni lui, ni ses yeux ne peuvent lui mentir, il sait que c'est bel et bien elle qu'il a en face de lui. Sans oublier cette aura particulière qui peut l'envelopper.

Finissant pourtant par se rapprocher plus encore, un regard plus doux posé sur la demoiselle.

- Tu irradies d'une beauté sans pareil au point que mes souvenirs paraissent pâles à côté.

Combien de temps perdu sans pouvoir la contempler ou chanter ses louanges.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Aphrodite
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t175-aphrodite-o-i-think-e
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Original
☾ Pseudo : ROGERS. | Ivy.
☾ Surnom : Déesse de l'Amour, de la Beauté, du Plaisir. Les Romains l'appellent Venus.
☾ Âge : 30 années, physiquement. Un peu plus en réalité, mais, chut.
☾ Messages : 203
☾ Arrivée : 05/10/2018
☾ ft. : ScarJo ♥
☾ Copyright : ROGERS. ♥ (avatar) | siren charms (signature)
☾ Statut Civil : Mariée à un homme qu'elle déteste du plus profond de son coeur et dans l'incapacité à cause d'un exil causé par le mari, de voir son amant favoris et réel amour de sa vie.
☾ Avec : Héphaïstos & Arès.
☾ Multiface : Isaiah Warren & Jesus.
☾ Localisation : Quartier Est la nuit, quartier centrale la journée.
☾ Métier : Elle a joué les thérapeutes pour les couples et joue désormais les sexologues. Elle possède aussi un bar qui la nuit se transforme en boîte de strip-tease et derrière le bar se cache un "palais" des plaisirs.
☾ Particularités : ♥️ Aphrodite est capable de lire dans les âmes et est capable de savoir ce qu'une personne désire le plus.
♥️ Elle peut se métamorphoser en une personne désirée pour obtenir ce qu'elle souhaite.
♥️ Elle peut créer des liens amoureux et en défaire, elle peut aussi aider des âmes soeurs à se rencontrer.
♥️ Elle est immortelle.

♥️ Aphrodite est une déesse capricieuse et colérique, lorsqu'elle s'y met, elle peut se montrer très cruelle. Ses colères sont longues à retomber. Elle a déjà poussé des personnes à se sentir mal-aimé au point de se suicider, une femme à avoir envie de coucher avec un taureau, pousser des personnes à se prostituer. Elle peut aussi pousser quelqu'un à être tellement aimé par une personne que cela partira en harcèlement.
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Large

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptyLun 14 Jan - 20:34

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long.  »
Elle aimait être présente en ces lieux, pour des raisons bien précise. Il y avait l'ambiance, il y avait les festivités, le moyen de se changer les idées car il se passait toujours quelque chose. Mais c'était surtout pour garder le contrôle sur quelque chose. Ici, elle gérait les lieux à sa manière. Elle gérait tout comme elle le sentait, cet établissement lui ressemblait, était ce qu'elle aurait voulu retrouver de la Grèce Antique et du temps où elle était l'une des divinité les plus prisées qui soit. Ce temps lui manquait, les fêtes lui manquaient et elle s'évertuait à reproduire les même effets. Sorte d'ivresse sans avoir bu d'alcool, juste à l'ambiance et les odeurs fleuries qui cachaient les odeurs de transpiration de certains convives. Encore que ce lieu était plus pour une clientèle riche, aisée, que le bar du coin avec tous les chasseurs. Mais quand il faisait chaud comme il faisait chaud ici, comme un printemps en Grèce, quand on dansait et buvait, buvait et dansait, cela ne manquait pas.

Voir le bonheur des autres faisait aussi le sien, lui donnant l'impression de réussir ce qu'elle entreprenait en rendant les gens heureux. Qu'elle réussissait dans cette ambiance et que les prix élevés ne dérangeaient pas. Elle vivait plus que bien, plus que confortablement et avait pourtant du faire d'horrible chose pour y parvenir. Winterville était agréable pour ça, à quiconque avait un peu d'ambition. A moins que ce ne soit lié aux Etats-Unis d'Amérique et ce que tout le monde en disait. Cela suffisait à la satisfaire mais pas la rendre heureuse totalement. Elle avait depuis longtemps oublié l'idée d'être heureuse, cela appartenait à un autre temps et Aphrodite nourrissait toujours cette même rancoeur contre son époux.

Ses lèvres trempaient dans son verre un peu trop longtemps, si bien que son rouge à lèvres allait finir par se retirer si cela continuait. Elle finissait par reposer le verre en entendant quelqu'un s'approcher. Son sourire s'étirait largement, une voix qu'elle aurait pu reconnaître parmi toutes malgré les siècles sans l'avoir entendu. Son visage se tournait aussitôt vers la dite personne, un sourire si large sur les lèvres qu'elle en dévoilait ses dents. Il était rare qu'elle n'ait pas de contrôle sur elle-même, si adepte des jeux d'images et pourtant, c'était plus fort qu'elle.

Apollon fait bien pâle figure face à toi, j'en avais presque oublié les traits si parfaitement sculptés de ton visage.

Cela venait du coeur et c'était sincère, Apollon qui était souvent décrit comme le plus beau des dieux était bien laid.

Voilà que le dieu de la guerre prend de nouveaux risques.

Leur séparation était supposée être éternelle et pourtant, les voilà ici. Ils étaient bannis, obligés d'être tenus éloignés. Si les dieux l'apprenaient, elle voyait d'ici la crise venir. Son regard ne loupait aucun changement, dans sa coiffure, sur les traits à peine vieillis de son visage. Aucun humain n'était comparable, aucune créature et aucun dieu non plus. C'était Arès, c'était la force, l'impulsivité et quelque part c'était aussi cette forme de beauté brute. Un diamant brut. De quoi faire s'illuminer et briller son regard bleu aux reflets rosés. Voilà que pour la première fois de sa vie, la déesse de l'amour ne saurait comment s'approcher d'un homme. Si longtemps séparés.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Arès
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t250-ares-god-of-war
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Tumblr_o43q4piHRy1v5qu3yo1_500
☾ Âge : Des milliers d'années
☾ Messages : 144
☾ Arrivée : 23/12/2018
☾ ft. : Tom Hiddleston
☾ Copyright : ROGERS. (avat)
☾ Statut Civil : Célibataire mais le coeur pris depuis des millénaires
☾ Avec : Aphrodite
☾ Multiface : William Collins & Antanaziel
☾ Localisation : Quartier Sud
☾ Métier : Trafiquant d'armes
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès 50871188cf0c5ff84e0299e175f49885.

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptySam 19 Jan - 18:44

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long.  »
Arès n'est que peu réceptif en général aux parfums -autres que ceux d'un champs de bataille- qui peuvent flotter dans les bâtiments que cela soit ou non des humains derrière cela. Pourtant en entrant dans cet établissement, cela le marque autant les parfums que les couleurs. Des senteurs d'antan faisant remonter en lui bien des souvenirs mais surtout ceux liés à sa déesse. Les couleurs, c'est un peu la même chose, des images lui revenant certaines précises et d'autres plus larges tel que la Grèce. Un peu trop de souvenirs qui lui font se demander où se trouve le piège et qui pourrait essayer une telle chose.

Sauf que le dieu de la guerre ne risque pas de reculer, bien au contraire même, il a plutôt tendance à foncer quoi qu'il puisse arriver. Impulsivité qu'il a conservé tous ces millénaires quand bien même, il a dû apprendre à temporiser, à être plus patient. Il y a malgré tout des limites et elles arrivent très vite, faisant remonter sa colère à toute vitesse. Plus vite qu'il ne faut pour le dire, plus vite qu'il ne lui faut du temps pour avancer dans les lieux et arriver au comptoir.

Peut-être que finalement, ce n'est pas un piège quelconque alors que personne ne pourrait arriver à ruser assez pour tromper ses sens. Sens qui lui dictent que c'est bel et bien Aphrodite qu'il a devant lui. Sa beauté. Sa déesse. Eux qui ne devaient jamais se revoir, qui ont été séparés de la plus injuste des manières, tout ça pour l'orgueil mal placé d'une divinité de seconde zone. Un sourire tout aussi large et sincère venant sur les lèvres du dieu quand elle se tourne. Il ne mentait déjà pas, il y a quelques secondes, en lui faisant ce compliment, on peut dire que c'est encore plus réel alors qu'Arès peut la contempler. Bien que la beauté d'Aphrodite va au delà de ce mot bien trop simpliste pour la décrire.

Il pourrait lui répondre un "Flatteuse" à ce qu'Aphrodite peut lui dire mais sa réaction se tient surtout dans son regard et dans la posture de son corps qui se détend. Elle a toujours su comment lui parler, elle a toujours été la seule à pouvoir l'apaiser et le détourner des conflits, des guerres. Nul doute que l'expression humaine "le repos du soldat" vient d'eux et de leur histoire, Aphrodite est son repos, son havre de paix.

- La nuit nous a toujours appartenu, il ne saurait en être autrement ce soir.

Impossible pour Arès de comptabiliser le nombre de nuits qu'ils ont pu passer ensemble au cours de toutes ces années.

- À moins, bien sûr, que tu n'aies d'autres projets.

Le dieu est le premier à la connaître et à savoir que les colères de la déesse n'ont rien à envier aux siennes si quelqu'un en vient à la froisser d'une manière ou d'une autre. De là, il ne peut que montrer qu'il a envie de la retrouver qu'importe les conséquences mais qu'il ne peut pas le lui imposer pour autant.

- M'offrirais-tu une de ces boissons dont tu as le secret ?

Arès ne franchira pas le comptoir à moins d'une invitation d'Aphrodite et malgré l'envie qui le tenaille d'enfin pouvoir la toucher à nouveau. Peut-être un moyen de tâter le terrain et de savoir à quoi s'en tenir, comme quoi le dieu de la guerre sait ne pas être impulsif.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Aphrodite
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t175-aphrodite-o-i-think-e
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Original
☾ Pseudo : ROGERS. | Ivy.
☾ Surnom : Déesse de l'Amour, de la Beauté, du Plaisir. Les Romains l'appellent Venus.
☾ Âge : 30 années, physiquement. Un peu plus en réalité, mais, chut.
☾ Messages : 203
☾ Arrivée : 05/10/2018
☾ ft. : ScarJo ♥
☾ Copyright : ROGERS. ♥ (avatar) | siren charms (signature)
☾ Statut Civil : Mariée à un homme qu'elle déteste du plus profond de son coeur et dans l'incapacité à cause d'un exil causé par le mari, de voir son amant favoris et réel amour de sa vie.
☾ Avec : Héphaïstos & Arès.
☾ Multiface : Isaiah Warren & Jesus.
☾ Localisation : Quartier Est la nuit, quartier centrale la journée.
☾ Métier : Elle a joué les thérapeutes pour les couples et joue désormais les sexologues. Elle possède aussi un bar qui la nuit se transforme en boîte de strip-tease et derrière le bar se cache un "palais" des plaisirs.
☾ Particularités : ♥️ Aphrodite est capable de lire dans les âmes et est capable de savoir ce qu'une personne désire le plus.
♥️ Elle peut se métamorphoser en une personne désirée pour obtenir ce qu'elle souhaite.
♥️ Elle peut créer des liens amoureux et en défaire, elle peut aussi aider des âmes soeurs à se rencontrer.
♥️ Elle est immortelle.

♥️ Aphrodite est une déesse capricieuse et colérique, lorsqu'elle s'y met, elle peut se montrer très cruelle. Ses colères sont longues à retomber. Elle a déjà poussé des personnes à se sentir mal-aimé au point de se suicider, une femme à avoir envie de coucher avec un taureau, pousser des personnes à se prostituer. Elle peut aussi pousser quelqu'un à être tellement aimé par une personne que cela partira en harcèlement.
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Large

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptySam 23 Mar - 23:43

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long.  »
Si elle avait eu autrefois de l'affection pour Zeus, dès lors qu'il avait choisi de séparer les deux amants, elle lui avait voué une haine sans borne et ne l'avait plus considéré que comme un ennemi. Et l'ennemi était tombé, il était enfin mort et elle aimerait pouvoir se dire que grâce à cela, la malédiction qu'il avait imposé à Arès et elle-même pour qu'ils ne se revoient plus jamais, était retombée avec. C'était l'une des première chose à laquelle elle avait pensé quand elle avait appris sa mort et pourtant, elle n'avait pas encore levé le petit doigt pour retrouver son amant. Les millénaires étaient passés et Arès était peut-être passé à autre chose, elle-même devrait passer à autre chose, ils avaient passés plus de temps séparés qu'ensemble, après tout. Mais elle avait connu dans les bras et les draps d'Arès la véritable passion et le véritable amour, ces choses dont elle était tout de même la personnification. C'était donc énorme.

Entendre sa voix provoquait quelque frissons, cela se voyait sûrement à ses poils fins sur ses bras qui se redressaient et au frisson qui parcourait son dos, sa nuque. Cette voix. Leur séparation ne se jouait pas sur des mots ni sur la mort de Zeus et elle aurait du être éternelle, si Zeus n'était plus là pour s'assurer de la distance entre eux, d'autres pouvaient le faire. Mais qui ? Elle mettait bien son mari au défi d'essayer. Ce couard s'était réfugié dans les jupons de Zeus pour obtenir quelque chose. Personne n'avait voulu l'aider et même Zeus avait ri avant de sévir. Il était bien l'inverse d'Arès. Arès prenait ce qu'il voulait, il agissait et n'attendait pas qu'on lui dise oui ou non, il n'attendait pas un accord et n'allait pas demander à quelqu'un de le venger, il le faisait lui-même directement. C'était plus admirable.

Cela commençait par quelque petites phrases charmeuses, sûrement le temps de se réapprivoiser. Elle n'avait pas osé rêver leur retrouvailles au point d'imaginer ce qu'ils pourraient se dire. Elle improvisait et cela faisait du bien. Son sourire s'élargissait, la nuit leur avait toujours appartenu il est vrai. La nuit, le jour. Tout leur avait appartenu fut un temps. Surtout dans le dos d'Héphaïstos.

Pas de plus beaux projets que retrouver un vieil ami.

Elle descendait de son tabouret pour repasser derrière le comptoir, à la demande du dieu, un petit sourire sur les lèvres. Ne pas laisser le petit personnel s'en charger non plus alors qu'elle savait quels ingrédients utiliser. Mais pour Arès, pas d'illusions, pas de potions, pas de magie. A quoi bon, puisqu'il lui appartenait déjà ? Elle le voyait à son regard, elle l'entendait à ses mots. C'était aussi sa posture, son comportement. Elle le savait. Il était toujours sien. Son coeur lui appartenait toujours. L'appeler vieil ami était, elle le reconnaîtrait, péjoratif. Ils étaient bien plus que ça. Mais elle n'avait malheureusement pas de mots à disposition pour décrire ce qu'ils étaient.

Elle mélangeait les ingrédients, entre jus de fruits et alcools. Un simple whisky ou verre de vin aurait suffit mais elle préférait quelque chose de sucré. Très sucré. Une boisson qui ne serait ni rose ni violette comme la plupart des boissons qu'il y avait ici, puisqu'elle avait trouvé le moyen de tout colorer. C'était des détails pour que les gens se souviennent des lieux. Elle lui servait dans un verre et la couleur était ambrée et non rose ou violette. Il n'y avait pas d'ingrédients pour le manipuler selon son bon désir car avec lui, c'était inutile, de même qu'elle ne voulait pas jouer à ça avec lui. Mais quelque chose pour s'amuser un peu plus, par contre...

Tu me diras ce que tu en penses.

Elle revenait de l'autre côté du bar, ne le quittant pas du regard. Jusqu'à venir proche de lui.

Et si tu me donnais un de ces baiser dont tu as le secret ?

Un baiser, une étreinte, c'était le minimum syndicale après ces millénaires de séparation. Fêter la disparition de Zeus comme il se doit et l'espoir d'être enfin en paix grâce à ça.
(c) DΛNDELION

☾ ☾ ☾

- - ain't no rest for the wicked
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Arès
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t250-ares-god-of-war
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Tumblr_o43q4piHRy1v5qu3yo1_500
☾ Âge : Des milliers d'années
☾ Messages : 144
☾ Arrivée : 23/12/2018
☾ ft. : Tom Hiddleston
☾ Copyright : ROGERS. (avat)
☾ Statut Civil : Célibataire mais le coeur pris depuis des millénaires
☾ Avec : Aphrodite
☾ Multiface : William Collins & Antanaziel
☾ Localisation : Quartier Sud
☾ Métier : Trafiquant d'armes
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès 50871188cf0c5ff84e0299e175f49885.

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptyMar 2 Avr - 20:41

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long.  »
Il a souvent pensé à Aphrodite au fil du temps, à vrai dire il n'y a pas eu, une seule journée qui ne soit passée sans qu'il pense à elle. Qu'il pense à elle, qu'il murmure son nom. Jamais Arès n'aurait pu retrouver ne serait-ce que l'esquisse de ce qu'il avait avec elle. Sa déesse comme il se plait à dire et penser, tout en sachant qu'Aphrodite est à lui sans l'être. Cet amour entre eux, allant au delà des mots possibles, la seule pouvant se vanter d'avoir le coeur du dieu. Même encore à l'heure actuelle, Arès est amoureux d'Aphrodite. Il n'y a pas eu non plus une seule journée qui soit passée sans qu'il n'ait envie de la revoir, de la retrouver. Ou d'aller trouver Héphaïstos et de le tuer lui-même, après tout s'il n'est plus là, Aphrodite ne sera plus mariée. Il n'est jamais trop tard pour que ça se produise d'ailleurs, surtout maintenant qu'il a la déesse en face de lui, qu'il pose un regard tendre sur elle. Tendre et admiratif d'ailleurs.

Arès ne sait pourtant pas vraiment sur quel pied danser et où Aphrodite peut en être après ces millénaires en étant séparés. Ce qui est sûr par contre c'est que la flatter, chercher à la charmer à nouveau ne peut qu'être plaisant aussi bien pour l'un que pour l'autre. Lui rappeler le passé également en parlant de la nuit qui était à eux et que celle-ci peut ne pas faire exception et l'être une nouvelle fois, si elle le souhaite.

Un vieil ami ? Le dieu pourrait se vexer qu'elle les qualifie de cette manière même s'il est vrai qu'ils ont été amis avant d'être amants. Va t-il devoir regagner son coeur ? Il est, aussi, vrai qu'ils ne se sont jamais promis un amour éternel, que les millénaires ont pu passer. Qui sait ce qu'Aphrodite a pu vivre pendant tout ce temps. Arès ne dit rien pourtant, la suivant du regard pendant qu'elle lui prépare cette boisson. L'admirant serait peut-être le mot juste, la plus belle femme de l'univers et, pour lui, ça va bien au delà du fait qu'elle est la déesse de l'amour.

- Avec plaisir.

Souriant un peu plus encore à la question qu'elle lui pose ensuite, se contentent dans un premier temps de passer un bras autour de sa taille pour la rapprocher de lui autant que possible. Profitant de ces quelques secondes pour la contempler un peu plus encore, pour s’enivrer de son odeur, pour savourer tout simplement le fait de l'avoir enfin contre lui. Remontant sa main libre sur la joue d'Aphrodite en même temps qu'il se penche pour venir l'embrasser.

Non pas un baiser simple ou chaste ou autre qualificatif de ce genre mais un baiser passionné. Un baiser qui se veut langoureux, significatif. Un baiser qui ne laisse aucun place au doute sur les sentiments qui l'animent toujours. Sa déesse est toujours aussi belle, aussi désirable et il compte bien le lui montrer avec bien plus qu'un baiser même si cela commence ainsi.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
Aphrodite
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t175-aphrodite-o-i-think-e
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Original
☾ Pseudo : ROGERS. | Ivy.
☾ Surnom : Déesse de l'Amour, de la Beauté, du Plaisir. Les Romains l'appellent Venus.
☾ Âge : 30 années, physiquement. Un peu plus en réalité, mais, chut.
☾ Messages : 203
☾ Arrivée : 05/10/2018
☾ ft. : ScarJo ♥
☾ Copyright : ROGERS. ♥ (avatar) | siren charms (signature)
☾ Statut Civil : Mariée à un homme qu'elle déteste du plus profond de son coeur et dans l'incapacité à cause d'un exil causé par le mari, de voir son amant favoris et réel amour de sa vie.
☾ Avec : Héphaïstos & Arès.
☾ Multiface : Isaiah Warren & Jesus.
☾ Localisation : Quartier Est la nuit, quartier centrale la journée.
☾ Métier : Elle a joué les thérapeutes pour les couples et joue désormais les sexologues. Elle possède aussi un bar qui la nuit se transforme en boîte de strip-tease et derrière le bar se cache un "palais" des plaisirs.
☾ Particularités : ♥️ Aphrodite est capable de lire dans les âmes et est capable de savoir ce qu'une personne désire le plus.
♥️ Elle peut se métamorphoser en une personne désirée pour obtenir ce qu'elle souhaite.
♥️ Elle peut créer des liens amoureux et en défaire, elle peut aussi aider des âmes soeurs à se rencontrer.
♥️ Elle est immortelle.

♥️ Aphrodite est une déesse capricieuse et colérique, lorsqu'elle s'y met, elle peut se montrer très cruelle. Ses colères sont longues à retomber. Elle a déjà poussé des personnes à se sentir mal-aimé au point de se suicider, une femme à avoir envie de coucher avec un taureau, pousser des personnes à se prostituer. Elle peut aussi pousser quelqu'un à être tellement aimé par une personne que cela partira en harcèlement.
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Large

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptyDim 8 Sep - 13:59

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long.  »
Elle mentirait si elle disait ne pas avoir essayé de retrouver avec d'autres ce qu'elle avait avec Arès. Elle avait essayé à nombreuses reprises. Avec Poséidon, bien souvent. Mais tous les hommes, tous les dieux, tous réunis, aucun ne valait ce qu'elle avait pu connaître avec Arès.

Retrouver Arès était inattendu, elle aurait aimé pouvoir prévoir ces retrouvailles. Elle aurait aimé se préparer pour ça, se faire belle. Mais après réflexion, l'aurait-elle fait ? Se serait-elle approchée d'Arès ? Pas si sûre, convaincue qu'Arès avait refait sa vie et que courir après les fantômes du passé n'avait aucune utilité.

Lui préparer une boisson pouvait paraître risible, au vue de leur passé et se contenter de juste ça. Peut-être pour tâter un peu le terrain, voir ce qu'il en est. Retarder les choses aussi pour taquiner son vieil ami, qu'elle voyait d'ailleurs tiquer au terme d'ami et ce qui l'amusait.

Etait-ce trop qu'espérer un baiser ? Ils n'avaient pas pu en échanger pour leur au revoir, alors pour leur retrouvailles, ça s'imposait. Elle se laissait approcher, glissant ces mains sur le torse du dieu de la guerre jusqu'à les poser sur ses épaules. Il allait de soi qu'on les observait, la déesse ne se laissait jamais aller de la sorte devant les autres, même avec ses amants et amantes d'une nuit, elle ne démontrait pas de réelle affection publique. Pourtant, là, elle se laissait approcher, elle cherchait même plus de contact. Cette étreinte, ça lui avait cruellement manqué. Cette main sur la joue, puis ce baiser... Elle en avait longtemps rêvé. Une de ses main remontait jusqu'à son cou. Puis sa nuque, puis ses cheveux. L'espoir que ce baiser ne cesse pas d'aussitôt. Cette passion qui les avait toujours animé, qui revenait comme s'ils ne s'étaient jamais séparés, un peu plus et la déesse allait défaillir.

Ils se retrouvaient, enfin. Plus personne pour venir se mettre entre eux cette fois. Elle y mettait du sien, à l'embrasser. A caresser ses cheveux. A retrouver ces sensations, ces picotements, ce coeur qui faisait n'importe quoi. Ressentir enfin à nouveau ce qu'elle permettait à ses adorateurs de ressentir avec d'autres. Un baiser qui laisse à bout de souffle. Une envie de plus pour ces retrouvailles qu'un baiser. Si c'était l'espoir d'Arès, il avait plus que réussi son affaire.

Suis-moi.

Un sourire amusé, elle avait rompu ce baiser à contre coeur. Prenant la main sur sa joue, l'embrassant d'abord puis l'entraînant hors du comptoir pour aller vers les escaliers. Elle avait l'impression d'être jeune et insouciante à nouveau en l'entraînant ainsi. Il y avait plusieurs étages avant sa chambre. Elle ne lui demandait pas sa permission non plus, ce n'était pas comme si elle en avait vraiment besoin...
(c) DΛNDELION

☾ ☾ ☾

- - ain't no rest for the wicked
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Arès
ADMIN ☾ Divinité Majeure
https://devil-may-care.forumactif.com/t250-ares-god-of-war
 Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Tumblr_o43q4piHRy1v5qu3yo1_500
☾ Âge : Des milliers d'années
☾ Messages : 144
☾ Arrivée : 23/12/2018
☾ ft. : Tom Hiddleston
☾ Copyright : ROGERS. (avat)
☾ Statut Civil : Célibataire mais le coeur pris depuis des millénaires
☾ Avec : Aphrodite
☾ Multiface : William Collins & Antanaziel
☾ Localisation : Quartier Sud
☾ Métier : Trafiquant d'armes
☾ Zone Libre :  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès 50871188cf0c5ff84e0299e175f49885.

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès EmptyJeu 12 Sep - 13:45

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis.
Arès & Aphrodite

« Journeys end in lovers meeting; I have spent an all but sleepless night, I have told lies and made a fool of myself, and the very air tastes like wine. I have been frightened half out of my foolish wits, but I have somehow earned this joy; I have been waiting for it for so long.  »
S'il n'a jamais cherché à retrouver Aphrodite, au départ, c'est bien à cause de Zeus. On dit de lui mais les colères du "roi des dieux" étaient pires encore, une certaine crainte en effet. Puis en apprenant sa mort, Arès a longuement hésité, se demandant si quelqu'un pouvait encore les surveiller. Se disant au final que la déesse de l'amour était sans doute passé à autre chose depuis le temps et qu'il n'avait pas forcément envie de réellement le savoir puisque lui ne l'a jamais fait. C'est bien pour ça que le dieu de la guerre y va doucement, tâtant le terrain et ne pouvant que tiquer au mot "ami" d'Aphrodite. Cela ne l'empêchera pourtant pas de chercher à la reconquérir, à la charmer à nouveau. Arès ne peut pas croire que ce qu'ils ont pu vivre soit totalement éteint, du passé.

Ne pouvant que répondre à sa question, non pas par des mots mais en l'attirant contre lui. Prenant quelques secondes pour l'admirer encore plus intensément, savourant ce moment, retrouvant certaines sensations comme ces picotements dans le ventre, cette chaleur au bout des doigts. Cette délicieuse attente juste avant un baiser malgré qu'il l'a si longtemps attendu ce baiser. Glisser les doigts contre sa joue en venant l'embrasser avec cette passion qu'il ne saurait feindre. Un enfin tournant dans sa tête. La délivrance après tout ce temps là. Cherchant à transmettre à la déesse tout cet amour, ce désir vivace qui peut l'animer. On peut dire que ce n'est qu'un baiser mais Arès ne se ménage pas et ne ménage pas Aphrodite non plus. Pas alors qu'il aimerait que ce baiser soit réellement aussi significatif pour elle que pour lui. Pas alors qu'il aimerait que ce baiser soit mémorable, inoubliable. L'envie de lui rappeler à quel point il a pu l'aimer et l'aime toujours autant, le faire de toutes les manières possible.

Un baiser qui laisse le souffle court et pourtant Arès n'a aucune envie qu'il se termine. Il sourit pourtant quand Aphrodite le rompt, parce qu'elle a les joues un peu plus rosée mais aussi il sourit aux mots qu'il entend, à la manière dont elle peut agir et réagir. Oui, bien sûr que oui, le dieu ne se fait pas prier pour la suivre alors qu'elle lui a pris la main. Prêt à la suivre jusqu'au bout du monde même s'il ne s'agit que de quelques étages sur l'instant. Honnêtement, tout ce qui n'est pas Aphrodite n'existe plus, si bien qu'arriver en bas des escaliers, le dieu ne se prive pas pour se rapprocher d'elle, écarter ses cheveux de sa main libre et déposer un baiser sur sa nuque avant de lui glisser à l'oreille dans un murmure.

- Tu m'as tellement manqué.

Oui, il aurait pu attendre d'être arrivé là où elle l'emmène mais, eh, Arès n'est-il pas impulsif après tout.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès  Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès Empty

Revenir en haut Aller en bas

Les voyages s'achèvent entre les bras des amants réunis. | Arès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» De retour au mistral BAGARRE GENERALE Entre vieux!
» Bras de fer a venir entre le Parquet et le CEP ?
» entre le ciel et le vent
» Une soirée entre filles {Alexis}
» Problemes entre Martelly et Conille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil May Care :: Winterville :: Quartier Est :: Bars & boîte de nuit-